Tous les articles de Régis Portalez
  • Partage des eaux

    Pouvons-nous dire, comme Frédéric Lordon, que nous en sommes rendus à l’alternative entre fascisation et insurrection boueuse ? Si on regarde l’actualité récente ou les tendances de long terme avec la même lucidité que lui, on est bien obligé d’en convenir : l’avenir est sombre. Pourtant, j’ai un peu plus d’espoir que lui. Commençons par clarifier un point : certes le mot gauche a été corrompu et la plupart de ceux qui s’en réclament aujourd’hui sont autant de gauche que la Corée du Nord est une république démocratique populaire. Pour autant, le clivage gauche-droite, quel que soit son nom, reste le clivage structurant tous les autres. C’est celui de la démocratie contre l’ordre des dominants. Appelez-le lutte des classes, appelez-le comme vous voulez, à la fin on en revient toujours à ça. Ce qui nous amène à la question de ce qu’il reste à gauche.

    ...

    Lire en entier
  • Incendie

    Sous les éclairs, on ne voit plus le monde. On est paralysés par la peur, irrationnelle, mais parfois bien réelle, de la fureur des éléments. Le vent, la pluie, la foudre se déchaînent et petite biquette n’a plus qu’à se réfugier sous un rocher en attendant que ça passe. On voit passer les choses et on en oublie presque de revenir à la raison : se réfugier. Pourquoi ne pas plutôt prévoir la maison de demain qui tiendra ?

    ...

    Lire en entier
  • Phénomènes électromagnétiques

    Merveille de la nature, le ciel d’orage me fascine. Je pourrais le regarder toute la journée tant il est beau et tant je le crains. A mesure que les cumulonimbus montent dans l’atmosphère et que le sol comme le ciel se chargent d’électricité, les phénomènes les plus étranges se produisent. Des vents forts et tourbillonnants se lèvent puis cessent brutalement. Les hirondelles planent haut dans le ciel en mangeant les insectes excités par les champs électriques. Les abeilles se dépêchent de butiner avant la pluie. Au voisinage des pointes, en cas de grand orage, on peut même observer des feux de Saint-Elme annonciateurs de la foudre. Et puis c’est la douche, le tonnerre et les arbres arrachés pendant qu’on s’en inquiète au chaud d’une chambre sans électricité.

    ...

    Lire en entier
  • Cap au large

    Chahutés d’incohérences en mensonges, de peurs en angoisses, de nullités en trahisons, nous ne savons plus où donner de la tête. Qu’on signe des pétitions (comme pour ADP), et nous sommes bons pour la contre-propagande et l’oubli institutionnel. Qu’on manifeste, et on est bons pour la BRAV. Qu’on souffre d’une pandémie, et on est bons pour à la fois les morts et les restrictions de libertés.

    ...

    Lire en entier
  • La bourse, la mort, ou la vie

    Cela va faire un an qu’on vit suspendus aux annonces d’Emmanuel Macron, toutes plus absurdes les unes que les autres. On attend, on espère, on déchante, on voit les morts s’empiler et les covid long s’accumuler pendant que là-haut on se félicite et on fait des calculs politiques.

    ...

    Lire en entier
  • Au revoir 2020

    Ça y est, nous en avons presque fini de cette année noire. Elle ne nous aura pas épargné grand-chose et serait-il vraiment la peine de revenir sur les souffrances que nous auront imposé la pandémie et la macronie ? D’ailleurs, ni l’une ni l’autre ne s’arrêtent au calendrier. La nouvelle souche de la première se répand aussi vite que la seconde vaccine lentement. Pour les six mois à venir, on sait ce qui nous attend : une alternance de confinements et de mensonges.

    ...

    Lire en entier
  • La forteresse de Pandémonium

    pandémonium

    ...

    Lire en entier
  • Lignes de crête

    ...

    Lire en entier
  • Vente d’ARM : le dernier clou dans le cercueil de la souveraineté numérique ?

    C’est peu dire que la souveraineté numérique est mal engagée. Les données de santé du Health Data Hub (sic) sont attribuées à Microsoft et celles de la BPI à Amazon. Tous les supercalculateurs français sont équipés de processeurs américains assemblés en Asie. Quant au grand public, il suffit de rappeler que ce texte a été écrit sur un ordinateur contenant un processeur Intel faisant tourner un logiciel Microsoft et que vous le lisez probablement sur un téléphone Samsung ou Apple dans le navigateur de Google.

    ...

    Lire en entier
  • Lettre ouverte de soutien à Éric Labaye

    Cher camarade, c’est avec enthousiasme que j’ai accueilli ta nomination à la présidence de notre vénérable institution.

    ...

    Lire en entier